State of Flux // Bilan 2014

DSC01595

Les Tops !!

Les LP / EP préférés de l’ année

[toggle_box] [toggle_item title=”Albums/EP 2014″ active=”false”]

FKA Twigs – LP1
Nothing – Guilty of Everything
Flying Lotus – You’re Dead !
Marc Desse – Nuit Noire
Run The Jewels – Run The Jewels 2
Baxter Dury – It’s a Pleasure
Avi Buffalo – At Best Cuckold
Cloud Nothings– Here and Nowhere Else
Cheveu – Bum
Scott Walker / Sunn O))) – Soused
Michel Cloup duo – Minuit dans tes bras
Future Islands – Singles[/toggle_item]

[toggle_item title=”Albums/EP 2014 ( spécial bonus)” active=”false”]

Cobra – Des lieux associatifs pour les jeunes
Young Thug & Bloody Jay – Black Portland
Kevin Morby – Still Life
Beverly – Careers

[/toggle_item] [/toggle_box]

 

Les chansons de l’ année

[toggle_box] [toggle_item title=”Chansons 2014″ active=”false”]

Kid Francescoli – Prince Vince
Cooly G – Wait’Til Night
Eyedress – When I’m Gone (ft. GEOrGIA)
The Honeydrips – Oh Stampe Oh Stella
JJ – All White Everything
Cheveu – Slap And Shot
Future Islands – Fall From Grace
Marc Desse – Henri et Elsa
Michel Cloup (duo) – Ma vieille cicatrice
Beverly – You Can’t Get it Right
La Sera – Running Wild
The Growlers – Dull Boy
Kevin Morby – All of My Life
Nots – Strange Rage
Shellac – Dude Incredible
Mogwai – Teenage Exorcists
Avi Buffalo – Memories of You
Richard Dawson – Nothing Important
Tropical Horses – Death to Feminism
Hookworms – Retreat

[/toggle_item] [/toggle_box]

 

Concerts 2014

[accordion] [acc_item title=”Metz à la Route du Rock (et à la Gaîté Lyrique)”]SONY DSC

Énergie folle et communicative, folie furieuse sur scène, les américains sont un délice à voir sur scène (et même à écouter au chaud chez soi d’ailleurs).

[/acc_item]

[acc_item title=”Petit Fantôme à l’Antipode, et au Point Éphémère (Route du Rock hiver et Tombés pour la France)”]RDR_Antipode_11 19 février 2014

Sans les oripeaux roots-varietoche de Frànçois. Petit Fantôme nous a enchantés à chaque apparition, chansons pop sensibles, hymnes étirés en longueur, chant lascif et orchestration au top, à voir et à (re)voir.

[/acc_item] [acc_item title=”Cheveu à la Route du Rock (et à Visions)”]Visions 09082014-17 (2)

Des tubes instantanés, de l’énergie à revendre et un son bien particulier, c’est le Cheveu magical mystery tour. Des prestations marquantes à base de sueur, de danse et de gros son de synthé.

[/acc_item] [acc_item title=”Michel Cloup à l’Antipode (Route du Rock hiver)”]RDR_Antipode_4 19 février 2014

Des mots de velours, des paroles marquantes, la batterie qui martèle la scansion et une guitare toujours abrasive, la définition d’un live de Michel Cloup.

[/acc_item] [acc_item title=”Kap Bambino à Visions”]Visions 10082014-2

BRUIT ET FUREUR BRUIT ET FUREUR BRUIT ET FUREUR ET DANSE AUSSI ET CASQUETTE

[/acc_item] [acc_item title=”Princesse vs Tropical Horses à l’International”]

Princesse x Tropical Horses LIVE from HiU on Vimeo.

Séparément, ils sont déjà très agréable à l’oreille. Mais à deux, c’est encore mieux, et on en viendrait à se demander si ils ne devraient pas faire ça plus souvent.

[/acc_item] [acc_item title=”Indochine aux vieilles Charrues (eh bah ouais)”]VC 17072014-17

Je ne sais pas si c’est l’indigence extrême de la programmation du jour, ou si le vin blanc du centre Bretagne à des propriétés hallucinogènes; mais le concert d’Indochine aux Vieilles Charrues a été un très bon moment. En plus ils ont joué l’Aventurier !

[/acc_item] [acc_item title=”Combomatix à la Mécanique Ondulatoire”]SONY DSC

Pour les grimaces, les poses absurdes, les discours entre les morceaux; et aussi parce que c’était vraiment cool aussi. Et Volage nous avait bien mis dans l’ambiance, en plus.

[/acc_item] [acc_item title=”Vaudou Game aux Transmusicales de Rennes”]Trans 2014 07 décembre 2014-15

Ils sont là pour les discours au top, pour le James Brown du Togo, et surtout pour une énergie incroyable pendant tout le set.

[/acc_item] [/accordion]

 

Il n’y a pas eu que du bon, on a aussi assisté à des moments un peu moins glorieux : L’ anti toplist concerts 2014…

[toggle_box] [toggle_item title=”Venera 4 à l’International” active=”false”]Je suis venu entendre la poésie féroce de Desnos et le situationnisme de Guy Debord. Ils devaient être en vacances. Ce que j’ai vu c’est des bouderies et une répétition ratée. Dommage au vu des enregistrements plutôt sympathiques et bien foutus à défaut d’être originaux.

[/toggle_item] [toggle_item title=”War on Drugs à la Route du Rock” active=”false”]SONY DSC

D’abord il pleuvait, ensuite il y avait de la boue partout, le légendaire accueil du public de la Route du Rock ne met pas dans des super conditions pour apprécier les groupes un peu faiblards. Oui, en plus c’était super chiant.

[/toggle_item] [toggle_item title=”Marie Flore au Divan du Monde (MAmA)” active=”false”]

Marie Flore
Marie Flore

Le disque est très bien et parfaitement recommandable, cf ici.  En live c’est une tout autre histoire, la voix réduite à un filet mince, des mimiques de radio crochet, et des musiciens qui en font des caisses (une mention spéciale au bassiste ravi de la crèche, on se serait cru chez Drucker). Peut être n’était-ce qu’un accident, mais les habitudes ont l’air bien installées.

[/toggle_item] [toggle_item title=”Fauve aux Vieilles Charrues (ok je sors)” active=”false”]Je voulais voir pour me faire une idée, et c’était abominable. Et encore en disant ça on est loin du compte. Oui ok, je tire encore sur une ambulance. [/toggle_item] [toggle_item title=”Caribou à la Route du Rock” active=”false”]SONY DSC

Peut on aller contre l’unanimité ? Exercice difficile, tout le monde aime Caribou, parce qu’il a des vrais instruments tsé et qu’il est toujours content. Certes, il y a des très bons moments sur les disques (quand il fait des chansons). Mais au concert je n’ai vu qu’un bœuf géant, bouffi, satisfait et pompier.

[/toggle_item] [/toggle_box]

 

et le mega bonus WTF
Concert privé spécial des Ménage à Trois au MIDI Festival

MIDI 2014 26 juillet 2014-8

Des gars de Manchester, dont un vêtu d’un magnifique poncho (il faisait super chaud), qui jouent du rnb electronique devant un public médusé qui doit hésiter entre rire et gêne. Plus sérieusement c’était pas si mal, mais l’étrangeté de l’ensemble a laissé une impression d’avoir assisté à quelque chose d’unique alors que partout ailleurs ça aurait vidé la salle…

MIDI 2014 26 juillet 2014-9

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *