Vox Low – s/t (Born Bad records)

Quand les anciens membres de Think Twice embrasent la morosité ambiante des enfants de la crise à grands coups de post-punk frondeur baigné dans l’acid-house, ça donne Vox Low, qui sort un premier album résolument en phase avec son époque.

Début 2000, le dance-rock (…) envahit le monde de l’indie pop, les compilations Kitsuné font la tendance, Klaxons est le groupe le plus cool du moment, et les fluo kids sont dans tout les clubs. C’est dans ce contexte que naît Think Twice, rejeton hybride de la french touch et du post-punk, signé à l’époque sur F Com, le label de Laurent Garnier.

2018, la fête est définitivement finie. L’heure n’est plus aux vestes de survêt’ multicolores mais bien aux lendemains qui déchantent. Vox Low l’a bien compris, plutôt que de s’apitoyer, dansons sur les tombes d’une époque où les Peter Punk, décidé à ne jamais grandir, sont les nouveaux princes de la ville.
À maintenant 40 ans, les membres du groupe signenet un disque glacial, prophétique, tout en réussissant à éviter le cynisme environnant. Un premier fait d’armes qui nous emmène dans une danse macabre où seule la moiteur des corps semble pouvoir nous réchauffer. Album vénéneux où plane l’ombre de Jesus & Mary Chain (« Rides Alone ») et celle de Bauhaus (« We Can ‘t Be Blame »), le quartet s’est ainsi fait repéré par le grand manitou Andrew Weatherall (qu’ils ont, au passage, remixé), et par le ténébreux boss du label Kill The Dj, Ivan Smagghe, tout en signant des maxis sur le label de Jennifer Cardini. Le dancefloor de leurs origines n’est donc jamais bien loin. Titre plus apaisé « Trapped On The Moon » s’inscrit déjà comme un classique de post-punk planant où l’on entrevoit les influences psychédéliques d’un groupe qui semble en avoir sous le capot, expérience oblige.

Vox Low signe ainsi un album résolument moderne à l’image de ceux de Blackmail, Tristesse Contemporaine et La Mverte. Délaissant sur scène les laptops de l’époque Think Twice en privilégiant les claviers analogiques, le bouche à oreille commence à faire son petit effet et déjà Vox Low est annoncé comme l’un des meilleurs groupes français à voir sur scène.

Vox Low – s/t (Born Bad records)

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *