Marc Desse et Aline au Café de la Danse. Jeudi 21 février 2013

Aline_cafe de la danse_ 21022013_19

Report à deux voix, hein, parce qu’il y a plein de trucs à dire.

***Stéphane***

On le suit depuis des années Marc Desse, depuis son groupe Theatre Metamorphosis. D’ailleurs on l’avait fait jouer à une de nos soirées concert avec les gars de Young Michelin à l’International. C’est donc assez agréable de retrouver tout le monde au Café de la Danse. Marc Desse joue en premier ce soir.

Marc Desse_cafe de la danse_ 21022013_10

Le concert commence très fort avec une entrée dynamique de Marc, vêtu d’un perfecto de rocker, une entrée comme Obama qui monte les escaliers d’Air Force One, si vous voyez l’idée.

Marc Desse_cafe de la danse_ 21022013_11

 Le concert part sur les chapeaux de roues avec Tu sais, le groupe n’est pas encore trop connu, et ils doivent  prouver beaucoup de choses pendant leur court set dans la salle du passage Louis-Philippe.

Marc Desse_cafe de la danse_ 21022013_16

On retrouve bien la patte particulière de l’artiste, entre chanson rock et esprit punk, maladresse adroite, et numéro de charme tout simple. Seulement cette fois on n’est plus dans la cave du Popin, mais bien dans une vraie grande salle avec un son puissant et un jeu de lumière à la hauteur.  On entend Video Club, une version bien rock, bien portée par un groupe au taquet. On remarque que la bassiste est une vieille connaissance, déjà vue lors du concert d’AV à Bim Bam Boum au Point Éphémère.

Marc Desse_cafe de la danse_ 21022013_14

Elle n’a pas son foulard coordonné à sa basse, mais elle est toujours impeccablement peignée et concentrée sur son instrument (et ce son!!!).

Le concert passe bien vite, un peu trop même, mais le format convient bien au côté accrocheur et spontané des compositions de Marc Desse.

Marc Desse_cafe de la danse_ 21022013_2

Pour finir, une chanson un peu triste, Lorsque le soleil se voile et un tube, oui, Petite Anne, pour dire « à bientôt » au public (déjà nombreux et forcément conquis) après une prestation très réussie. De quoi donner de très bonnes raisons pour revenir voir l’artiste.

hé on a la setlist !

***Laure***

On était là pour retrouver notre groupe fétiche lors d’un concert en forme de première consécration: le Café de la danse en tête d’affiche. Nous avons eu droit à un concert explosif et généreux où l’on a pu mesurer tout le chemin parcouru par le groupe au cours des trois dernières années.

Aline_cafe de la danse_ 21022013_6

Plus d’assurance, plus de profondeur, une urgence paradoxalement mêlée de rigueur, tous les ingrédients qui font qu’Aline est bien au dessus de tous les groupes pop française qui fleurissent actuellement souvent pour le pire. Je ne vais pas faire semblant d’être surprise d’avoir autant aimé. Chaque fois que je vois Aline, je les aime encore plus. Je ne m’en lasse pas et redécouvre à chaque fois des chansons que je connais pourtant par cœur.

Aline_cafe de la danse_ 21022013_15

C’est plus fort que moi, je suis toujours émue par ces rythmiques élégantes et léchées, ces riffs acérés, ces paroles spontanées, tantôt naïves, poétiques, mélancoliques ou lumineuses, cette voix franchement sexy. Il y a toujours une douce nostalgie qui monte en moi mêlée d’une franche envie de danser. Je suis sans complexe une de ces filles qui craqueraient si on leur écrivait des chansons comme ça!

Aline_cafe de la danse_ 21022013_2

 À mesure des concerts, le public croit, autant de fans extatiques qui font bouillonner la salle de leurs déhanchements et de leurs mouvements épileptiques-proximité avec la new wave/cold wave exige.

C’est sans doute parce qu’ils savent allier quelque chose presque punk à une universalité pop sans renier leurs racines dans la chanson française, que Aline séduisent autant. Mais s’il ne cesse de nous raconter l’histoire de nos amours musicales adolescentes, il ne manque pas de créer une musique qui est bel et bien d’aujourd’hui et révèle une vraie personnalité. Originale et terriblement bien foutue. De quoi donner un grand bol d’air frais à la “pop”.

Aline_cafe de la danse_ 21022013_14

Il y a sans doute quelque chose de plus, un je-ne-sais-quoi qui rend Aline franchement attachant, cet esprit “Les copains” qui fait qu’on est toujours contents de retrouver le quintet (et que même un mec comme Stéphane danse comme une midinette).

Quand on sort de la salle, on n’a qu’une envie: assister au prochain concert (le 28 mai à l’Alhambra pour les parisiens), et en attendant écouter encore et encore Regarde le ciel.

La setlist bonus :

Aline_cafe de la danse_ 21022013_1  

 On a aussi fait une chronique du disque il y a quelques temps.

et… la galerie !

2 Comments Join the Conversation →


  1. Didier Le Bras

    Bonjour,je suis l’auteur d’un Blog sur Jean-Louis MURAT … Je suis très intéressé par votre article : le titre “Tout es dit” chanté par le groupe ALINE …
    Waouh !
    Ma démarche n’est s commerciale … cmment puis je faire pour récupérer ce titre ???
    Merci de votre réponse …
    DLB

    Reply
    1. Stephane

      Le titre est seulement chanté en live je pense. Il n’y a pas d’enregistrement de la reprise.

      Reply (in reply to Didier Le Bras)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *