La thérapie du Chamallow à la Comédie des Trois Bornes

Août à Paris. Les rares théâtres ouverts proposent pour la plupart des comédies de boulevard tellement affligeantes que même vos (grands)parents fans de Jean-Pierre Pernaut et de Patrick Sébastien hésiteraient à y aller.

Pour la plupart, car certains, comme la Comédie des Trois Bornes restent sur leur savoureuse ligne directrice de l’année écoulée et continuent de proposer une programmation de comédies de qualité.

Preuve en est “La thérapie du Chamallow” , très drôle enchaînement de saynettes à deux voix. Lisa et Charlie sont colocs et meilleures amies même si tout semble les opposer. La première pratique le Yoga et le massage ayurvedique, est branchée psycho et a un mec. La seconde bosse pour une magazine féminin, enchaîne les mecs et soigne ses déprimes à coup de chamallows.

Pourtant, elles entretiennent ce type de relation amicale qui n’a pas de prix: franche du collier, complice et sincère. La donne change un peu quand Lisa décide de quitter la coloc’ pour emménager avec ce mec dont elle croit être amoureuse et que Charlie déteste…

On pourrait craindre une mièvrerie girly. Il n’en est rien. Et si c’est girly, ça l’est dans le style cash et pêchu du film “Mes Meilleures amies”. Alexandra Moussa et Maud Dreyer sont épatantes de justesse, de drôlerie et parfois d’émotion. Les textes, taillés au cordeau, sonnent juste. On se marre parce que “c’est tellement vrai”…

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas très “copines filles” et pourtant, j’y ai franchement trouvé mon compte. Parce que ça parle avec finesse et humour du fait d’être une femme (et peut être même un homme) de 30 ans aujourd’hui et des paradoxes que l’on se prend dans la gueule toute la journée. Envie d’être libre mais envie aussi d’être en couple, envie d’être encore un ado tout en ayant à subvenir à ses problèmes de sous, doutes sur son orientation professionnelle, et j’en passe… Vous les connaissez aussi bien que moi !

Alors, évidemment, vous n’êtes pas là pour vous appesantir sur votre condition. Ça tombe bien, Lisa et Charlie non plus et elles nous emmènent avec elles dans leur petite folie quotidienne

Bref, un excellent chamallow théâtral, drôle et tendre à voir sans hésitation jusqu’au 16 septembre à La Comédie des Trois Bornes

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *