chronique MINUIT CINQUANTE PREMIER DÉCEMBRE Cie de L’Éventuel Hérisson Bleu à La Loge

Attention, théâtre bouillant !

Cette première mise en scène d’un texte de Hugo Mallon (Cie de L’Éventuel Hérisson Bleu) est un bonheur d’intelligence et de vivacité.

L’enfermement, l’isolement, l’égarement, le décalage à soi et aux autres: des thèmes difficiles qui, traités par le dramaturge, donnent lieu à des pièces qui sont,  souvent,  au mieux vaines, au pire désagréables voire carrément horripilantes.

Rien de tout cela ici tant l’approche est originale et se distingue du lot par un angle abrupt et singulier, une écriture vive, urgente et dense et des comédiens remarquables, profondément investis dans leur jeu.

Il est minuit cinquante un premier décembre. Mouloud est seul. Une sonnerie vient: il est temps de se mettre à parler. Suit alors un monologue empressé presque démentiel, interrompu par l’arrivée de Marie-France. Thérapeute, amie ou fantasme ? On ne le saura pas. (elle a l’air bien perchée aussi, cela dit)…

Puis le schéma va se répéter. Mouloud devient Alain puis Ramon, Marie – France est remplacée par Christelle. Jusqu’à ce que la machine déraille…

On ne sait pas qui ils sont, ce pourquoi ils sont là, et vers où ils vont. Pour ma part, j’ai interprété cela comme une sorte de divagation entre plusieurs patients et intervenants d’un centre psychiatrique. Peut-être y verrez vous autre chose. Peu importe !

À partir du moment où l’on accepte de ne pas tout saisir et de se laisser porter par le flot d’une parole urgente et ininterrompue, ce “Minuit cinquante premier décembre” devient absolument jubilatoire.

Intense, parfois violente, souvent drôle, la pièce joue avec nos attentes et développe une voie théâtrale passionnante car absolument en marge des attentes stéréotypées du spectateur.

De l’essentiel (texte, jeu et scénographie) aux éléments que l’on estime parfois secondaires (effets sonores, lumières, choix des costumes) , tout est à saluer ici et l’on devine sous l’apparence du gros bazar un travail forcené du moindre détail.

Dans une Loge affichant complet, j’ai fait l’expérience d’une savoureuse découverte théâtrale et d’une jeune compagnie qui mérite toute notre attention!

Suivez-la, elle compte parmi les futurs grands noms de la scène contemporaine !

 

MINUIT CINQUANTE PREMIER DÉCEMBRE Cie de L’Éventuel Hérisson Bleu à La Loge
14 Janvier à 21H00 / 15 Janvier à 21H00 / 16 Janvier à 21H00 / 17 Janvier à 21H00

Production : Cie de l’Éventuel Hérisson Bleu
Écriture et mise en scène : Hugo Mallon
Avec Marion Bordessoulles, Lou Chrétien, Milena Csergo, Florian Pautasso, Luca Stefanini et Antoine Thiollier.
Création lumières : Luc Michel.
Avec le concours de La Chartreuse-CNES.
Avec le soutien de Mains d’Oeuvres.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *