Motorama à l’Ubu, Rennes. Mercredi 12 février 2014

Motorama_ubu 05_12 février 2014

On suit les russes de Motorama  depuis très longtemps et on essaie de les voir le plus souvent possible. Maintenant qu’ils ont un label français (le très bon Talitres) on a la chance de les apercevoir plus régulièrement puisqu’il semblerait qu’ils soient en tournée tous les jours de l’année. Et donc ce mercredi on a la chance d’être à l’étape rennaise du magical russian tour dans la salle de l’Ubu.

Et un concert d’indie pop à Rennes ça ne se rate pas !

Motorama_ubu 02_12 février 2014-2
Avec un bonnet sinon ça fait pas authentique et sans concession.

Le début de soirée est assuré par deux gars avec des guitares, l’artiste s’appelle Jon Malkin ; une sorte de mélange très astucieux entre Christophe Maé et Jack Johnson (ou d’autre comme ça). Un choix étonnant pour une soirée plutôt pop. Les deux guitaristes font le boulot, mais c’est très très convenu et totalement hors sujet par rapport à la tête d’affiche.

Le changement de plateau et les Motorama s’installent sur la scène. Et là le style de musique change radicalement. Vlad, le chanteur est toujours au top de la chaleur humaine, Motorama sur scène ça ne rigole pas trop, ils enchaînent les morceaux à fond.

Motorama_ubu 01_12 février 2014

Même le réajustage de lunettes du chanteur semblent intégrés aux morceaux, pas de temps mort donc.

Comme on les as vus plusieurs fois, on retrouve les morceaux adorés des albums Alps ou Calendar. Dont mon favori absolu Motorama ne fait pas dans la variété musicale, les chansons sont très souvent basées sur les mêmes gimmicks et sur les mêmes rythmes. Mais ces chansons sont portées parfaitement par la voix profonde de Vladislav et le jeu subtil du guitariste.

guitare subtile
guitare subtile

On est tout autant du côté des anglais de Sarah Records et de leur douces mélodies pop que des grands aînés glaciaux de Joy Division. Il y en a qui parlent aussi d’Interpol, mais là ils doivent parler de l’Interpol d’avant leur panne d’idées et de leurs morceaux chiants.

Motorama_ubu 01_12 février 2014-5

Comme d’habitude, le groupe commence doucement le concert, ronronne un peu et puis fini un peu plus énergiquement, avec Alps qui est toujours un grand bonheur en concert. Il y a toujours ce micro qui vole, et le moment ou Vlad crie un peu.

On sait bien sûr ce qui va se passer pendant tout le concert, mais c’est toujours absolument parfait. Mais parfois la clarté cognitive dans la musique a vraiment du bon. Et ce soir c’était très bien, et l’Ubu est la salle parfaite pour ce genre de concert, vivement le prochain sursaut pop de la super salle de Rennes.  

Motorama ne rigole pas avec ses héros.
Motorama ne rigole pas avec ses héros.

 

Galerie Photo.

 

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *