La Route du Rock, jour 2. Vendredi 16 août 2013

Le lever difficile dans le camping, est une constante des deuxièmes jours de festival. Et là encore cette année on n’y coupe pas ; je constate avec effarement que nos voisins anglais sont frais comme des gardons et commencent leur journée à la lager. Tranquilles les mecs. Après une douche roborative et un peu de repos, j’étais fin prêt pour le jour deux, qui sur le papier est celui qui me plaît le moins.

Les bons moments

RDR 2013_jour2_16082013_19-00-17

Jackson Scott fait tout gamin en ouverture de la journée sur la scène des remparts, le site n’est pas encore rempli donc on peut espérer voir le jeune artiste sans trop de souci. Jackson Scott est américain, et il a dû pas mal écouter la musique pop rock des années 90. Son concert est un très bon moment d’énergie et de bonne pop avec des guitares, vous avez dit Weezer ?

RDR 2013_jour2_16082013_19-00-03

Eh ben c’est exactement ça, une sorte d’hommage permanent mais inventif aux nineties. Le set a été court, mais tout le monde a bien compris pourquoi le garçon faisait des premières parties pour Deerhunter (oui au cas où vous ne le saviez pas, c’est écrit partout). Vivement qu’il étoffe un peu sa setlist et qu’il vienne nous faire un concert tout seul.

RDR 2013_jour2_16082013_19-20-00

Après Jackson Scott ; il fallait continuer à voir des belles choses, et pour ça rien de tel qu’un petit concert des Woods. J’avais adoré l’album Sun and Shade (lien) et j’attendais vraiment beaucoup de ce concert. Et je n’ai pas été déçu, dès les premières notes de Pushing Onlys, je me suis dit qu’ils avaient sorti l’artillerie lourde. Pushing Onlys, c’est un des tubes et des singles de l’album.de 2010. On y trouve la recette rêvée de la chanson pop : des guitares doucement carillonnantes, de la mélodie qui accroche et la voix haut perchée qui va bien (presque Neil Young ou Jason Lytle t’vois).

Les gars ont des looks de hipsters de la campagne, et sur scène ils sont tous ou presque alignés comme sur une petite scène montée sur une remorque. Il y a aussi une douze cordes parce que c’est cool. Ils jouent aussi un peu de leur répertoire plus folkisant, comme la magnifique Be All Be Easy, dans une version plus musclée, une version live apparue en concert (coucou les Kinks ? Oui ils sont bien là comme on peut le voir sur le single en embed en dessous)

Il y aussi ces moments où on a l’impression de voir un tribute band des Who et de tout ce rock énergique de la fin des années 60, en gros c’était impossible de ne pas trouver son bonheur dans ce set complet.

RDR 2013_jour2_17082013_01-33-55

Le troisième très bon moment est plus inattendu, il m’est tombé dessus pendant le concert de Bass Drum of Death. Je pensais voir un énième groupe de garage à la Ty Segall, et je l’ai vu, sauf que c’était beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais. Les Bass Drum of Death ont un son énorme, à la limite du stoner par moment, la voix est claire et bien dans la tradition rock garage, et surtout, surtout on se souvient des chansons. On s’en souvient parce qu’elles sont parfois un peu répétitives, parce qu’elles ont des bons moments, et aussi elles sont parfois un peu ennuyeuses ; mais elles sont tout ça en même temps.

RDR 2013_jour2_17082013_01-35-32

Donc BDOD ne peut pas laisser indifférent, en y réfléchissant ils paraissent peur être super énergiques après les deux groupes un peu chiants qui se sont succédés sur la scène, mais en tout cas c’était un chouette concert vu l’heure avancée.

Les trucs qui laissent (un peu) perplexe

RDR 2013_jour2_16082013_21-07-06

Je n’ai jamais trop aimé EfterKlang, je me rends bien compte que c’est joliment fait et que leurs sonorités sont riches et recherchées, mais l’ensemble général à une tendance à la platitude et à la redite. Si au début de leur carrière, leurs prestations étaient enrichies visuellement par leur nombre de musiciens présents sur scène, maintenant un peu moins nombreux (un peu, ce n’est pas non plus un trio de garage hein),  je me demande bien ce qui va se passer.

RDR 2013_jour2_16082013_21-01-44

La première impression, c’est qu’Ils étaient visiblement contents d’être là, le chanteur est endimanché, le bassiste à la moustache frétillante et la fille au clavier semble toute disposée à hululer. Ils jouent beaucoup de chansons de leur dernier album (Piramida). J’avoue que je n’arrive pas à rentrer plus dans leur concert que ça et je trouve l’ensemble bien plat, malgré les efforts et les sourires engageants des musiciens.

RDR 2013_jour2_16082013_21-01-07

Godspeed You ! Black Emperor, là, c’est le mystère, je ne comprends pas la fascination de beaucoup de mes amis pour ce groupe. C’est d’une tristesse et d’une monotonie sans nom. Il y a bien des messages politiques, qui auraient été parfaits il y a dix ans, mais la désagréable impression d’assister à une répétition de vieux gars technicistes dans leur garage sombre. Des morceaux sans fin avec des montées interminables, en bref de l’ennui.

RDR 2013_jour2_16082013_23-06-20

Les bourrins pour faire danser à la fin

RDR 2013_jour2_17082013_02-59-38

TNGHT était au rendez-vous de l’efficacité pas très subtile, comme au transmusicales, leur prestation est énergique et surchargée de basses et de wop wop wop du dubstep. Pas de saveur, pas de personnalité très forte, le genre de truc où tu restes deux « chansons » devant avant de s’enfuir vers des cieux plus cléments.

En rentrant de la soirée vers le chaos du camping festivaliers, il me reste ces vers dans la tête, ça sera toujours mieux que les infrabasses de bouchers des TNGHT: “It’s close to you and it’s close to me Oh them flower eyes we’ll let them see”.  Parfait quoi.

 

La suite c’est le jour 3, par ici.

1 Comment Join the Conversation →


  1. Happiness In Uppsala » Route du Rock 2013. Portraits de festivaliers

    […] du Rock 2013. Portraits de festivaliersLa Route du Rock, jour 2. Vendredi 16 août 2013La Route du Rock, jour 1. Jeudi 15 août 2013Death Grips – Birds (video ? – nouvelle […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *