“Touristes”, le film cathartique de la fin d’année

Si après les réunions familiales de fin d’année, peut-être des trajets pour y arriver, ou bien une semaine de Noël en solo à subir l’enthousiasme obligatoire et la foule dans les supermarchés, vous détestez les gens encore plus que d’habitude, voilà un film qui devrait vous permettre de vous défouler. Si vous aimez les films de Dupontel ou de Alex de La Iglesia, il y a des chances qui vous vous amusiez bien dans cette version british du genre.

Chris et Tina sont un jeune couple à la trentaine bien tassée, un peu beaufs, passablement ratés. Pour leurs premières vacances en amoureux, ils s’organisent un road-trip touristique en caravane à travers la Grande-Bretagne (je sais, ça fait rêver). Pour Tina qui n’a jamais quitté le foyer familial, c’est la grande évasion.

Mais, les choses ne vont pas se passer exactement comme prévu… Bah, oui, quand on voyage, qu’on visite des lieux touristiques, qu’on fait du camping ou qu’on va au resto, on trouve toujours sur sa route des gêneurs, des nuisibles exaspérants. C’est là que tout va partir en vrille et que le gentil périple va se transformer en épopée psychopathe. Le jeteur de papiers par terre? Écrasé par le camping-car. Le randonneur prétentieux? Tête fracassée par un gros cailloux. La connasse hystérique qui enterre sa vie de jeune fille? Passée par dessus bord.

C’est d’un cynisme absolu – d’autant que nos meurtriers ont l’air (à peu près) normaux et demeurent insensibles dans le feu de l’action sanguinaire. “Touristes” aussi absolument jubilatoire- d’abord pour sa vertu cathartique – qui n’a jamais eu envie d’éliminer les gêneurs? , d’autre part grâce à sa dimension grandguignolesque – le sang ne coule pas doucement, il gicle à grands flots…

Ce qui est assez fort c’est que “Touristes” n’est pas un sous “Tueurs nés” parodique et prolo. Il s’amuse à sonder les rapports de couple – la fin est éloquente, et dresse une galerie de personnages bien sentis – voir la mère acariâtre de Tina .

C’est parfois prévisible, il y a quelques longueurs, mais le tout distille une énergie punk et une méchanceté crasse aussi drôle que parfois flippante.

Une comédie d’humour bien noir servi sans glaçon ni édulcorant, peut-être mineure, mais sacrément jouissive.

 

Touristes

Date de sortie: 26 décembre 2012 (1h 29min) 

Réalisé par: Ben Wheatley

Avec: Steve Oram, Alice Lowe, Eileen Davies

 

1 Comment Join the Conversation →


  1. Anthony

    Je l’ai vu ce soir, et j’avoue que je suis un peu déçu. Je pensais qu’il irait encore plus à fond et finalement il manque un peu de cynisme. Mais ce n’est pas si mal, sans nul doute mieux qu’un Disney de Noël 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *