Route du Rock 2014. Troisième jour. Samedi 16 août 2014

Route du Rock 2014 16 août 2014-10

Dernière journée de la Route du Rock après un vendredi plutôt réussi, on attend de ce samedi autant d’émotion. La boue est encore là, mais pas la pluie et c’est la meilleure nouvelle de la journée. Un journaliste très imaginatif a même vu des gens en t-shirt et en espadrilles (sic), je n’irai pas jusque-là, mais c’est vrai que la botte était un peu plus joyeuse, limite estivale.

Route du Rock 2014 16 août 2014-4

Encore une fois on arrive pour le premier groupe, les nerveux Perfect Pussy, et leur set minimaliste. On est prévenus, pas plus de 20 minutes pour garantir de la spontanéité et l’adéquation avec leur (chouette) disque Perfect Pussy – Say Yes To Love (qui en fait 31, mais il y a deux morceaux scandaleusement longs de 3’30 et de 5’).

Route du Rock 2014 16 août 2014-6

Cheveux courts, tatouages, œil malicieux et jolie robe marinière, Meredith Graves, la chanteuse commence le concert à fond. Le punk/hardcore du quintet nous permet de commencer la journée en beauté, on fait le plein d’énergie débordante et de décibels, ce qui laisse présager du meilleur pour la suite.

Route du Rock 2014 16 août 2014-2

Le temps de commencer les interviews de festivaliers et c’est le moment d’aller voir le Mac DeMarco en vrai sur la grande scène. Le nouveau chanteur préféré (en ce moment) des gens indie est bien là, sur la scène un peu rigolard, accompagné par des musiciens aux looks parfaits, entre le molesteur d’enfant et ton cousin garagiste à Detroit.

Route du Rock 2014 16 août 2014-14

Le concert ? Le concert est pas mal, je ne suis pas très fan du monsieur mais c’est plutôt sympathique à l’oreille et le gars fait bien le boulot, avec en bonus spécial un stage diving  et un passage dans la foule la clope au bec.

Route du Rock 2014 16 août 2014-23

Pas trop convaincu, j’oublie assez vite la relative déception du concert de MDM (huhu). Parce qu’après c’est au tour du très grand Baxter Dury de venir sur scène ! Le chanteur qui susurre ses chansons avec un accent cockney est bien là, entouré de choristes charmantes (dont une tête connue, dont on devrait reparler sous peu). Ça commence bien avec Isabel, tirée de son dernier album en date Happy Soup, et puisqu’on en est aux prénoms il continue avec Claire, autre bon moment de son disque. “Don’t waste your life, Claire Don’t waste the things that you might do And I love you So” le tout chanté avec désinvolture et un demi sourire triste.

Route du Rock 2014 16 août 2014-20

Il y a aussi des nouveautés comme Palm Trees, qui laisse présager le meilleur pour son prochain album à sortir. Tout le set est parfaitement construit entre nouveautés et extrait d’Happy Soup jusqu’à ma favorite personnelle Cocaine Man, tirée de Floor Show ! Here comes the cocaine man / Here comes a man / We wear friendly smiles / All night / Get blooded on lucifer’s grave  / Pray it never stop lalala Encore un beau moment pour clôturer son concert (ou presque).

Route du Rock 2014 16 août 2014-22

Nouveau changement cette fois pour aller voir Toy, des anglais qui font du néo psychédélisme (c’est un peu le thème de la deuxième partie de soirée. C’est pas mal fait, mais si j’ai envie d’écouter des resucées du pire de Pink Floyd mélangé à des trucs à a mode, je peux le faire dans mon salon. Le concert est pas désagréable, mais pas très marquant ni vraiment inventif.

Route du Rock 2014 16 août 2014-26

Après c’est vrai qu’ils sont lookés comme il faut et qu’il y a de la guitare néo rétro syndicale, mais ça n’a jamais donné ni du génie, ni du charisme (sauf si tu es Wayne Coyne ou  Missy Elliot, et encore).

Route du Rock 2014 16 août 2014-32

Pareil pour Temples, l’instagram de la musique psychédélique (selon un bon mot d’un ami mélomane), des gars qui ont mis un filtre sur leur musique et qui en ont fait un fond de commerce.  Comme toujours c’est bien foutu, mais c’est vite répétitif. Même si la encore on sent un gros travail sur l’image, avec notamment un bassiste qui comme par hasard ressemble à Roger Waters, il faut espérer que le gars vieillisse mieux et ne se mette pas à faire des disques solos prétentieux et à ressasser son amertume.

Route du Rock 2014 16 août 2014-31

Après on a bien sûr revu pour la deuxième fois en une semaine les français cools de Cheveu, avec encore une autre prestation au poil (#blaguedepapa). Je ne veux pas me répéter mais c’était aussi cool qu’à Visions !

Route du Rock 2014 17 août 2014-40

Et ensuite ? Alors ensuite il y a les fameux djs pour finir en dansant la Route du Rock. Je ne comprends papas bien ce parti pris, on n’est plus dans les années 2000 ou les djs sur scène étaient une obligation, au même titre que les vidéo de fond de scène. Il  y a eu d’abord le set sans intérêt et fade de Jamie XX (alors que ses productions foisonnantes et créatives sont parfaites). Et le weekend musical s’est achevé sur Todd Terje et là je n’ai pas trop d’avis, enfin si je n’ai pas fait attention.

Route du Rock 2014 17 août 2014-42

Fin de la soirée en pente douce, et c’est le retour au petit matin à la tente, le démontage de la scène commence. Cette année a été un bon cru de notre festival d’août préféré ! Et son succès populaire garanti une nouvelle édition sans aucun doute. Alors on peut se dire qu’on sera encore présents l’an prochain, pour les 25 ans !!

Et la galerie bonus

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *