Avi Buffalo – At Best Cuckold (Sub Pop, 2014)

AviBAtBestCuckold

Qui ne se souvient pas avec émotion du premier album d’Avi Buffalo, il y a (déjà) 4 ans de ça. Ça parlait de la vie d’Avigdor Zahner-Isenberg, le leader, ça parlait de sexe, d’amour, de foutre et c’était très beau, aussi.

Il est de retour, avec un groupe renouvelé, mais la patte reste identifiable entre mille ; toujours aérien, mais là pour ce deuxième album, il a mûri, l’enthousiasme et l’insouciance lubrique de ses dix-neuf ans se sont un peu évaporés. Un peu seulement, car Spotify (bon soldat) m’informe tout de même sur la track list qu’il y a deux morceaux explicit, donc l’honneur d’Avi est sauf (ouf).

L’écriture est toujours réaliste, et on retrouve la voix haut perchée, les orchestrations soignées et les rimes étranges. Tout ça, on le trouve dès le début avec So What, sa guitare qui carillonne et sa reverb et surtout sur Memories of You. Une chanson qui compte quelques paroles bien typiques de l’artiste comme “I’m on fire You got mad now, I’m desire I’m a cheese ball on fire” et surtout “My boner pressed, up to your chest I let go”.

Si on avait peur qu’Avi ait perdu son talent pour les images parlantes, et si on doutait de sa passion pour les solos de guitare, on est rassurés. Et ça continue parfaitement avec Can’t Be Too Responsible. En fait, toute la track list est au poil (huhu). La jolie balade piano She is Seventeen offre un moment un peu plus ambiant. Et le tout se termine par Won’t Be Around No More, jolie chanson format radio qui ferait allumer un briquet à une foule de non-fumeurs.

At Best Cuckold est un album des souvenirs, un album de la maturité (pas de cliché hein). C’est regard rétrospectif posé sur ce qu’il a fait, sur ce qu’il a ressenti et aussi sur ce qu’il n’a pas vraiment fait, ou pas vraiment bien fait. En tout cas on retrouve avec très grand plaisir Avigdor, ses rimes suspectes, sa passion pour les images explicites et surtout son grand talent pour les mélodies pop.

Quoi ? Vous avez dit River Cuomo jeune ? C’est vrai qu’il y a quelque chose, en espérant que ça finisse mieux, quand même.

Avi Buffalo – At Best Cuckold (Sub Pop, 2014)

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *