Avalon Emerson ‎– Whities 006 (Whities Records – 2016)

Ca commence avec “The Frontier” par une techno puissante, légèrement buggée et distordue, puis tout à coup des synthés kraftwerkien apparaissent et se mêlent aux rythmes technos: c’est assez inattendue, un peu bancal mais on aime ça. Ralf et Florian nous jouent une courte version synthapella a la fin du EP. Entre les deux, “2000 Species of Cacti” a deux mérites: utiliser la forme plurielle latine du mot cactus et nous offrir une belle techno méditative et novatrice.

Ce très bon EP est la sixième sortie du label Whities Records, sous-label du très hype Young Turks qui héberge, entre autre, The XX et FKA Twigs. J’avais découvert le label a la fin de l’année dernière avec le fantastique EP de Reckonwrong, “Whities 005”.

La encore on est en terrain techno, mais une techno extrêmement originale, progressive, organique, maximaliste, joueuse et très libre…

“Magical Journey” est une sorte de jazz-funk techno avec des gémissements rappelant le “Windowlicker” d’Aphex Twin (sans le cote malsain), des effets discos et nappes de synthétiseurs partants dans tous les sens: impossible de ne pas danser de manière ridicule en lançant les bras dans tous les sens en écoutant ça.

On se calme et retrouve un peu son sérieux avec “Radio Magic Tracks”, un bel exemple d’électronique carnavalesque où l’humain prend le dessus sur la machine. “Tucked Away” clos la fête avec ce qui sonne comme la trompette trafiquée de Jon Hassel, jouée au bord de la mer (on entend même les mouettes).

Avalon Emerson ‎– Whities 006 (Whities Records – 2016)

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *