Agent Side Grinder au Badaboum. Jeudi 21 mai 2015

Agent Side Grinder 21 mai 2015-12

Concert au Badadoum pour moi ce soir, ce qui n’arrive pas très souvent, malgré une programmation souvent alléchante et un accueil très sympa.

giphy

Aujourd’hui c’est spécial parce que ce sont les suédois agités d’Agent Side Grinder qui jouent. On avait découvert le groupe lors d’une très bonne soirée aux Transmusicales de Rennes, et peu après au Café de la Danse. Ils viennent tout juste de sortir Alkimia, leur quatrième album, petite perle électronique/post-punk/industrielle, qui ne révolutionnera ni le monde, ni la musique ; mais qui a le mérite d’être un des très chouettes disques du printemps.

Et ça commence assez fort, avec le très charismatique Kristoffer Grip, chanteur géant à chapeau, reconnaissable à sa voix de crooner de l’enfer, et aussi à ses pas de danse si particuliers. Le public est visiblement venu pour le groupe, joyeux mélange de gothiques vieillissants et de modèles pour ticheurte à dragon et inscriptions cabalistiques (cf illustration)

asg2

Sur scène outre le très mobile et possédé Grip, il y a aussi un gars qui joue du ressort amplifié, ainsi qu’un virtuose de la bande magnétique (en plus des plus classiques bassiste et clavier). L’ensemble donne un son particulier que ne renieraient pas les fans hardcore de Depeche Mode ou de rock industriel synthétique. Bien sûr il y a des moments un peu plus mous, les chansons plus calmes sont moins efficaces, et on a un peu de mal à continuer de s’intéresser au concert. Par contre, quand le groupe joue ses tubes : This is us, LA chanson du dernier album, la toujours parfaite Wolf Hour ; là tout le public est en transe et on se rend compte qu’ils sont quand même une machine à faire danser tristement (sauf Mr. Grip qui lui danse toujours de manière totalement exubérante)

ASG

Bien entendu, c’était un peu court, mais le public présent a eu la confirmation du talent indéniable et de l’efficacité du groupe, et on peut vraiment  se demander pourquoi on ne les voit pas plus souvent (coucou les festivals ?)

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *