Slugabed – Time Team (Ninja Tune 2012)

Greg Feldwick, alias Slugabed  est un jeune (il paraît) producteur anglais de musique électronique, connu pour un remix très réussi de Witness par Roots Manuva.
S’il fallait définir un style, on serait du côté des sonorités synthétiques du G-funk, mélangées au vieux trackers de votre amiga, avec des mélodies, aussi, parce qu’on est pas très loin de chez Skrillex, mais aussi un peu de brutalité, comme chez les héritiers dansants d’Aphex Twin. On peut penser aussi à un Boards of Canada qui aurait composé des tubes de dance sur un tracker. On ne sait pas si les influences vidéo ludiques ou des compositeurs grandiloquents de la scène démo informatique sont innées ou inconscientes mais tout au long de l’écoute de l’album on retrouve les vibratos délicats (!) de l’Amiga, mélangés avec les sons un peu rétro des vieilles boîtes à rythme. 

Son premier album, Time Team est en quelque sorte une somme de toutes ses productions, de toutes ses obsessions soniques, ce n’est toujours pas, et loin de là, la musique du futur. Slugabed n’innove pas, mais il trace au contraire un chemin personnel, à base de leads, de basses ronflantes, de sons un peu vieillis et de beats compliqués (et de grosse grosse compression, aussi, salut 2001*) 

Après une première écoute, il n’y a rien qui ressorte vraiment, la faute à la production, ou grâce à cette production totalement maîtrisée, on se rapproche d’un long mix homogène. Mais après, l’habitude venant, on découvre de véritables pépites, entre une transe un peu pastorale et contemplative et des morceaux pour danser doucement sous une lumière verte (ou bleue, hein). Par exemple, l’ouverture de l’album, avec New Worlds et Sex, pour danser, pour au pire bouger un peu la tête, ou au mieux lever un bras. Des morceaux assez simples, toujours caractérisés par un souci de la mélodie, du lead qui accroche et de la rythmique qui claque, comme tout bon artiste influencé par la chiptune et les sonorités 8bit. Dans un style plus éthéré, plus planant, il y a d’autres chouettes moments avec Mountains Come Out of the Sky ou Grandma Paints Nice, qui fait un peu penser aux grand aînés de Boards of Canada.

Pour résumer, voici votre nouvel album pour les soirées détentes, pour briller en société (si si avec tes potes geeks, ça marchera à tous les coups) ; ou bien aussi pour vos séances de sport pré maillot de bain et pré déguisements trop drôles de festivals d’été.

Slugabed – Time Team – (Ninja Tune. 2012)

* pour ça au moins Slugabed se différencie de la scène démo/8bit/chiptune, on est chez Ninja Tunes bordel !

En vidéo, qui n’est pas top, la vidéo, j’aurai préféré des vaisseaux cosmiques, des paysages avec des montagnes et des lunes, et des chasseresses brandissant des épées de feu, vêtues de bikinis en cuir rapport au sexe (merci Boris Vallejo), parce que là, le camp noughties pas drôle du tout, bof.

un type, une singe (à 4 bras sinon c'est pas drôle) et une rate en bikini
Boris Vallejo et son art subtil – un type, une singe (à 4 bras sinon c’est pas drôle) et une rate en bikini

 

1 Comment Join the Conversation →


  1. Happiness In Uppsala » L’agenda nouvelle culture pop du 5 novembre au 11 novembre 2012

    […] d’un synopsis de nanard réalisé avec cent dollars par des japonais en mal de reconnaissance. Slugabed, est un beatmaker / producteur de symphonies spaciales mêlant 8-bit, ambiant, breakbeat et […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *