RICHTER D.I.Y EPISODE 2, par le collectif RK/RELOU KREW à La Loge

Après GARCIA D.I.Y, spectacle créé à partir de textes de Rodrigo Garcia, RICHTER D.I.Y est le deuxième volet d’une saga intitulée SUBVERSIONS réalisée par le Collectif RK/Relou Krew. Il s’agit ici d’une création multidisciplinaire autour de textes de Falk Richter, auteur de théâtre contemporain allemand.

Présenté comme ça, ça peut faire un peu peur, genre théâtre contemporain qui se la pète intello pour n’être qu’absolument obscur pour le spectateur lambda. Eh bien, il n’en est rien! RICHTER D.I.Y. est une spectacle pour le moins intéressant en ce qu’il mixe avec de rares efficacité et sagacité théâtre, danse, vidéo et musique. Et il le fait en adaptant avec finesse des textes d’une grande acuité qui parleront sans nul doute à toute une génération de trentenaires un rien désabusés.

J’ai presque envie de vous laisser là et de vous laisser découvrir la pièce, mais il me faut quand même expliquer ce qui m’a plu et pourquoi je vous la recommande.

J’ai aimé la modestie du projet, ce refus, me semble-t-il de laisser percevoir une quelconque prétention. Si l’orchestration des relations entre les différentes médias est fluide et limpide jusqu’à en être évidente, elle n’en est pas moins le fruit d’un travail que l’on devine exigeant et franchement malin. Les bribes de textes, tels des fragments de vie, nous arrivent avec un réalisme foudroyant quand bien même ils sont chantés, écrits ou représentés. Ce naturel, cette spontanéité, cette fragilité présents également dans le jeu des comédiens, sont des atouts majeurs de RICHTER D.I.Y..

Indéniablement, ces qualités nous permettent une appréhension directe de textes forts, parfois violents, parfois très sensibles, qui sonnent très juste à nos oreilles en ce qu’ils évoquent cet âge de la vie où l’on est trop jeune pour regarder en arrière mais peut-être déjà trop vieux pour aller de l’avant. La critique sociétale semble également fort pertinente, dénonçant avec adresse le devoir de compétitivité d’individus désormais insensibles aux sentiments mais non au matériel.

On se réjouit de voir autant d’inventivité sans prise de tête mais avec beaucoup d’intelligence. C’est un beau pari qu’a engagé le Collectif RK avec cet objectif de porter à la scène certains de ces auteurs que l’on dit subversifs et il le réalise d’une manière fort convaincante.

 

RICHTER D.I.Y EPISODE 2, par le collectif RK/RELOU KREW à La Loge
05 Février à 21H00 / 06 Février à 21H00 / 07 Février à 21H00 / 08 Février à 20H00

LE COLLECTIF RK/RELOU KREW PRÉSENTE SUBVERSIONS
SAGA ARTISTIQUE DÉDIÉE AUX AUTEURS VIVANTS HORS NORMES

CRÉATION « ART TOTAL »
THÉÂTRE/VIDÉO/DANSE/MUSIQUE
À PARTIR DE TEXTES DE FALK RICHTER
TRADUCTION : ANNE MONFORT

CONCEPTION/DIRECTION: ANNE-SOPHIE TARNAUD
DANSE/MUSIQUE: SYLVAIN OLLIVIER
VIDÉO: DAVID MOREAU
THÉÂTRE: BERANGERE DELOBELLE & NICOLAS PETISOFF
L’ARCHE EST EDITEUR ET AGENT THEATRAL DES TEXTES REPRESENTES

LA REPRÉSENTATION DU 8 FÉVRIER SERA SUIVIE D’UN LIVE DE FORMICA

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *