L’agenda pop culture de la semaine du 4 mars au 10 mars 2013

Pierrot le Fou - Jean-Luc Godard (1965)
Pierrot le Fou – Jean-Luc Godard (1965)

Mardi 5 mars

Keith Tippet, Michel Pilz; Paul Rodgers et Jean Noël Cognard aux Instants Chavirés

pub-bernadette

Rencontre inédite avec Le talentueux pianiste anglais instigateur de nombreux projets réunissant le gratin des Improvisateurs en Angleterre et en Europe – Keith TIPPETT ( OVARY LODGE / CENTIPEDE / ARK / MUJICIAN ) – le clarinettiste basse Allemand aux sonorités si magiques – Michel PILZ (GLOBE UNITY ORCHESTRA / Manfred SCHOOFF Quintet) – le contrebassiste anglais et son univers sans frontière – Paul ROGERS (Ken HYDER’S TALISKER & BIG TEAM / Paul DUMMAL Octet) – le batteur français aux rencontres hétéroclites – Jean-Noël COGNARD (BRIGANTIN / RESSUAGE / TRIBRAQUE / TANKJ).  Confrontation , écoute , complicité , échange , poésie , puissance : « musiques libres ». Une soirée « rare » à ne pas rater.

http://www.lesondugrisli.com/

20h30 // 8€

Les Instants Chavirés
7 rue Richard Lenoir
93100 Montreuil
http://www.instantschavires.com

Mercredi 6 mars

Steve Noble & Stephen O’Malley aux Instants Chavirés

music_-1523

Après avoir joué ensemble dans Æthenor, Steve Noble & Stephen O’Malley se sont réunisen duo pour la première fois au Café Oto à Londres en 2011.

Steve Noble est une figure des musiques aventureuses londoniennes. Il a joué avec à peu prés tout le monde, pour ne pas dire les meilleurs… son jeu est résolument free, multiple, entre autres, influençé par ses études auprés du batteur nigerian Elkan Ogunde. La plupart de ses enregistrement paraissent sur Bo’Weavil.

Stephen O’Malley est guitariste, compositeur et producteur, originaire de Seattle et maintenant installé à Paris. Il est au centre de l’avant-garde drone/metal et fondateur deSunn0))).

Rencontre aux allures conflictuelles donc mais pas tant que ça vu l’expérience d’ouverture des 2 musiciens. Un jeu quelque part entre la charge tribale, les notes extatiques, les rugissements lents et une certaine beauté déchiquetée.

http://www.ideologic.org/
http://www.efi.group.shef.ac.uk/musician/mnoble.html

20h30 //10-12€

Les Instants Chavirés
7 rue Richard Lenoir
93100 Montreuil
http://www.instantschavires.com‎

Two nights with us: Prince Innocence et The Box à l’Espace B

2nwu

Prince Innocence est la réunion de Josh Mcintyre, instigateur du groupe Little Girls, et de la gracile et envoûtante Talvi Faustmann, résidant à Montreal. Suite à l’EP Night People, jetant avec élégance les bases d’une synth-pop subtilement matinée de beats vespéraux, le duo persiste et signe avec To My Right, prémisse d’un EP à paraitre sous peu via Pretty Pretty Records. Avec la volonté de l’un de partager ses expériences musicales et l’assurance vite acquise de l’autre, Prince Innocence se meut en l’espace de quelques mois en duo usant uniquement de claviers et de boîtes à rythme, dressant un pont noctambule cold-wave et minimal-disco, soit entre les Lyonnais de Deux et la formation orégonaise Glass Candy

Plastic Spoons Records fait partie de ces rares labels français que l’on peut suivre poings liés, yeux fermés. Exclusivement consacrée à des sorties 7″ vinyles, épousant les contours d’une scène garage-punk-électro-synth en perpétuelle recomposition, la structure a sorti en mai 2012 le diptyque The Brain/The Door de The Box. La boîte, la porte, le cerveau, la paranoïa de la blouse blanche et de la machinerie avilissante, tout est signifié par Vincent Bergier sur la pochette de son propre disque lui qui, outre une épique virée avec les éternels Crash Normal, mène sa barque en temps que dessinateur et illustrateur. Bien épaulé par Yoann Romano à la basse, Vincent Bergier exhume sans ménagement boîte à rythme et boite à gifles, rudoyant en deux morceaux d’une densité obnubilante l’accouplement incertain, et ici vicieusement jubilatoire, entre saturations bavant de ferraille et électronique pilant la glace.

20h // 8-11€

Espace B
16 rue Barbanègre
75019 Paris
http://www.espaceb.net

Jeudi 7 mars

Midaircondo à l’Institut Suédois

midaircondo - photo Ida Borg (1)

Midaircondo : Pour un concert à l’Unesco par Radio France et SR, la radio suédoise, à l’occasion de la journée de la femme le 8 mars, Lisa Nordström et Lisen Rylander Löve en profitent pour se produire la veille sur la scène de l’Institut suédois. Leur musique suggestive et scintillante est inclassable. Sans doute pourrait-on la situer quelque part entre sound art, electronica, jazz et pop mélancolique… Depuis dix ans, leurs concerts mêlant instruments acoustiques, électronique et projections vidéos, que ce soit en première partie de José González ou lors de leurs tournées en Suède et à l’étranger, font de Midaircondo l’un des groupes les plus intéressants de la scène d’avant-garde suédoise.

Lisa Nordström, calimba, chant, cithare, électronique, flûte basse et visuels ; Lisen Rylander Löve, calimba, chant, clarinette basse, électronique et saxophone ténor.

19h30 // 8€
Institut suédois
11 rue Payenne
75003 Paris
http://paris.si.se

Two nights with us:  à l’Espace B

2nwu

Formation post-punk de Sheffield emmenée par le charismatique John K. White, Ultra Violent Pop (U.V. PØP) s’est révélé au monde en 1982 par l’intermédiaire du 7″ Just A Game / No Songs Tomorrow produit par Cabaret Voltaire et relayé par John Peel. Le LP No songs for Tomorrow paru l’année suivante est très vite devenu un disque culte, maniant sophistication post-punk (guitare, synthétiseurs et saxophone), verve politique et humour noir en temps de guerre des Malouines, crise économique et casse sociale et syndicale orchestrée par Margaret Thatcher. Le LP No songs for Tomorrow a été réédité le 3 avril 2012 par les labels Sacred Bones et Mannequin.

2 ex-Bosco + 1 ex-This Is Pop = Blackmail. Inutile de palabrer pour décrire l’un des meilleurs groupes parisiens : l’écoute de l’EP « She’s Crafty », paru en 2012 sur Yuk-Fü, suffit amplement. Musique noctambule jetant un pont entre Bo Diddley et Underground Resistance. Quand même.

20h // 8-11€

Espace B
16 rue Barbanègre
75019 Paris
http://www.espaceb.net

Vendredi 8 mars

Everything Everything et Sarah W Papsun à la Flèche d’Or

 6098_event

Everything Everything

Deux ans après « Man Alive », premier album acclamé par la critique, Everything Everything revient avec « Arc », nouvel opus produit par David Kosten (Bat For Lashes) qui sortira le 14 janvier prochain! A mi chemin entre maths rock et electronica des 80’s, on reconnaît bien les structures saccadées et les mélodies accrocheuses d’Everything Everything.

Sarah W Papsun

c Gaelle Evelin

Sarah W_ Papsun se divise par six. Des Parisiens (dont trois ex-Rémois) qui ont subtilisé le nom de leur ancienne correspondante américaine pour rendre hommage au math-rock sanguin et à la pop compliquée sautillante.  Sur scène, Sarah W_ Papsun enchaîne les morceaux comme dans un DJ set, sans temps mort, débitant des refrains lustrés à la sueur de neurones et destinés aux trampolines. Voix brune, basse électro, guitares escrimant dans les aigus, alliage bizarroïde d’amplitude post-rock et de mélodies pop, Sarah W_Papsun s’est distingué en 2012 au côté de Pony Pony run run, Skip the use, Stuck in the sound, Syd Matters, Breton et plus récemment aux Transmusicales de Rennes après Vitalic… Le groupe finit actuellement son premier album et prépare son retour sur scène. Une ambition réaffirmée, mêlant la puissance de l’électro et l’émotion chorale, les titres de Sarah W_ Papsun sont aussi imprévisibles que fédérateurs, et galopent sur les cimes les plus radieuses du rock hexagonal. (lol)

19h30 // 18€

La Flèche d’Or
102 bis rue de Bagnolet
75020 Paris
http://www.flechedor.fr/

Samedi 9 mars

Butterclock et Off Love à l’Espace B

295509_302515819874033_267528682_n

C’est d’une voix mi-sombre mi-sensuelle que Butterclock distille ses visions évoquant tantôt les licornes et tantôt l’amour, dans une ambiance où beats hip hop dépouillés rencontrent impulsions électroniques. EP First Prom disponible en Février sur Fantasy Music.

o F F Love explore le thème de l’amour à travers un son minimaliste et épuré, partageant les sentiments avec une sincérité des plus attachantes et poussant la répétition à son extrème comme tout amoureux obessionnel le ferait. Fragile, pourtant intense.

 20h30 // 6€

Espace B
16, rue Barbanègre
75019 Paris
http://www.espaceb.net

Dimanche 10 mars

Monarch, Les Morts vont Bien et Warsaw Was Raw à l’Espace B

 Monarch:  sludge ? doom ? drone ? down tempo ! – Bayonne / Bordeaux – myspace

Les Morts Vont Bien (cold wave noisy / amiens) – site internet

Warsaw Was Raw (hardcore chaotique / paris) – bandcamp

20h // 6€

Espace B
16 rue Barbanègre
75019 Paris
http://www.espaceb.net

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *