Holidays et Young Dreams au Point Éphémère. Samedi 13 avril

SONY DSC

Samedi de printemps au Point Éphémère, ben oui, on est en avril, certes ce ne sont pas encore les moments merveilleux  des apéros sur les bords, la faute à une petite pluie insidieuse, et à une température presque polaire.

Du coup, on rentre très vite dans la salle, bien au sec. Ce soir ce sont les italiens détendus d’Holidays qui ouvrent le bal.

SONY DSC

Quatre gars sur scène, avec des bonnets (et c’est à la mode), on est en 2013, et on est en novembravril. Le concert commence bien de la pop un peu ensoleillée et rêveuse.  Les morceaux sont bien agréables avec un son caractéristique de guitare qui carillonne doucement dans nos oreille bien attentives.

SONY DSC

Et la voix, mais est-ce bien une voix, traitée comme un instrument elle est noyée sous une tonne de reverb (sans doute un petit reste de la période bénie ( ?) de la chillwave).

Ils n’ont qu’un seul album, c’est donc assez facile de retrouver les chansons, ils jouent Holes, la piste deux, le morceau parfait pour une journée d’été, les pieds dans l’eau, enlevé et dansant, avec ses couches de guitares et ses voix dans tous les sens. Midnight, le morceau d’ouverture du disque, est là aussi.

SONY DSC

Le public danse un peu, et ce qui est amusant c’est qu’il n’y a pratiquement que des filles, la musique du soleil attire donc un public presque uniquement féminin.  Le guitariste parle français au public et le chanteur essaie lui aussi de communiquer, et de se rapprocher de la foule.

Le concert se passe doucement, sans trop de heurts à part peut-être les fins de morceau très abruptes du groupe, ça doit être leur marque de fabrique, pour être identifié (comme les bonnets quoi, mais sonore).

SONY DSC

Pour le reste, l’ensemble est un poil répétitif, on sent un peu les (grosses) ficelles et la recette employée. C’est bien fait, le groupe porte parfaitement le projet. Ils ne réinventent pas le fil à couper le beurre, mais ils font de la jolie pop pleine de lumière, mâtinée de new wave ; en somme la bande son idéale pour un début de soirée de samedi soir.

Le moment de la pause, la salle se remplit un peu plus, et les techniciens aménagent la scène pour le groupe suivant. Vu la débauche de matériel, on dirait qu’il va y avoir une équipe de foot sur la scène.

SONY DSC

En fait d’équipe de foot ce sont les norvégiens de Young Dreams qui arrivent sur la scène (oui ce soir la programmation fait dans les extrêmes).

Il y a effectivement pas mal de monde devant le public. Pas moins de six musiciens, armés de machines, d’une batterie, de guitares, d’une basse et d’un chanteur avec des percussions. Début du concert, guitares sautillantes ambiance « balearique » comme on dit en anglais, pas de doute, ce groupe est un appel à l’été.

SONY DSC

On s’en doutait un peu en voyant la pochette de leur (très bon) disque, à base de fille et d’eau. Le son est plus fort et plus clair que pour Holidays, l’effet tête d’affiche sans aucun doute.

Après un petit moment (ouais bon dès les 4 secondes du début de chaque morceau), on discerne aussi les influences du groupe, à savoir Les Beach Boys, ouais ça chante en chœur plutôt bien, et surtout Animal Collective et ses dérivés, là ben c’est exactement pareil en fait, moins la voix, et moins le côté bruyant.

SONY DSC

Ces deux éléments ne rendent pas le concert pénible pour autant, et l’ensemble est très agréable, d’autant qu’il semble que leur set laisse une part à l’improvisation, ou en tout cas à une certaine liberté d’interprétation des morceaux.

SONY DSC

Et du coup, on a l’impression d’assister à un « vrai » live, et pas seulement à une suite de boucles, et de plans de morceaux appliqués à la lettre. On passe un bon moment avec les gars du nord et par moment leur musique et leur application (à défaut d’enthousiasme) nous fait oublier l’horrible temps dehors et on a les pieds et les têtes qui s’agitent en rythme.

Pour résumer, une belle soirée radieuse et deux groupes à découvrir, si vous ne les connaissez pas encore.

Bonus

Holidays

Young Dreams

et notre fameuse (désormais fameuse) galerie photo.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *