Concorde – Summer House (Sister Records)

Pour l’été, il faut prévoir plusieurs choses: des vacances à la coule pour pouvoir poster des trucs trop bien sur facebook, des copains à la coule pour commenter tout, et, surtout la bande originale pour cet été merveilleux. Chaque année il y a pas mal de prétendants, et aujourd’hui,  je vous propose de parler des Concorde, qui sont français (si si), qui font de la pop aérée et détendue la plupart du temps, et qui sévissaient avant sous le nom de Candy Clash, maintenant les garçons ont évolué et aujourd’hui, il se sont dit qu’ils allaient essayer de faire de la pop classieuse, c’est un peu à la mode en ce moment (en tout cas dans les dossiers de presse). Donc, ils ont changé de nom et embauché un graphiste (mais pas seulement comme on va le voir après)

Interlude.

– « Salut tu fais quoi comme musique toi? »
– « Moi, ben de la pop classieuse. »
 « Ah ouais? Et tu es illustré par Martin Etiennetm? »
– « Ah non non, nous c’est un autre gars, qui fait des dessins avec de filles sensuelles et des cornets de glace qui font peur et on est arrangés par Duke Ellington »
– « Ah ouais, quand même, putain ça rigole pas. »

Fin de l’interlude

Pop classieuse donc, avec des synthés et des guitares un peu rêveuses. L’album s’appelle Summer House (ça tombe bien pour l’été). Vous les avez peut être découverts au travers des réseaux sociaux, puisqu’ils ont posté un morceau par semaine, pour faire découvrir leur disque. À voir ici.

Le disque? Il vraiment chouette: description exhaustive:
Le premier morceau, Summer House pose bien les bases, on y entend des synthés, puis des percussions (mention spéciale au claps) et des riffs de guitare gorgés de soleil. C’est plaisant comme du Liquido, sympathique, on peut déplorer l’absence d’accent germanique, mais il est astucieusement remplacé par un accent frenchie à faire passer Phoenix et les zozos de Pony Pony Run Run pour des linguistes distingués (au passage les derniers cités citent Autechre comme influence majeure de leur musique, vu sur -allmusic.com-; ils feraient mieux de remplacer leurs voix par des bleeps, oui, fin de la disgression). Le deuxième morceau, basse qui sonne, et gimmicks de guitares qui accrochent bien l’oreille confirme la première impression. Cette impression de fraîcheur et de travail abouti se poursuit quand on continue d’écouter le disque, tout se ressemble un peu, mais comme on peut le considérer comme une BO d’un été léger et ensoleillé, ce n’est pas trop grave.
Presque chaque morceau a son petit détail qui ‘accroche l’oreille, Like To Say (qui me fait penser à notre ami Kid Francescoli et sa jolie pop) et sa petite mélodie électronique, le soleil de Candy Boy (manque que les Steel Drums là), Stay High me fait penser à ce que j’aime le plus chez les Strokes (si si).
Et, et, il y a Be Cold, mon préféré du disque et de loin, avec sa structure où les éléments arrivent un à un (bon je passe sous silence les paroles hein, mais c’est pas l’important ici, je ne pense pas que les gars aient une quelconque ambition littéraire), lent au début, la guitare rythme la montée, pendant que les synthés accompagnent bien la mise en place de tout ce qui faut pour bouger la tête, puis le bass drum et la basse à 2’57, là tu sais que tu as envie de lever les bras et de danser (et tu es obligé, tellement efficace le truc) et puis la guitare à 3’50 t’achève (je note les temps de passage pour les gens trop pressés pour écouter tout, pour aller à l’essentiel et puis ça illustre bien mon propos ou alors pour les fans de sport). En plus comme les gars de Concorde sont très appliqués il savent finir une chanson de manière élégante, pour laisser le temps aux danseurs de ralentir le rythme et pas se retrouver comme des cons les bras en l’air sur le morceau suivant passé par le DJ (genre un ¼ heure américain ou une ballade de Claude Barzotti). 

Pour résumer, un disque bien agréable et aimable à l’oreille, à écouter attentivement et à apprécier

Concorde – Summer House (Sister Records)

Et sinon en bonus, il y a des mecs qui sont fans de Pierre et le Loup qui ont le même nom, je vous promet que c’est pas du tout les mêmes Concorde, ceux là ne chantent pas avec un accent étrange, d’ailleurs ils ne chantent pas du tout.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *