Bantam Lyons – I Want To Be Peter Crouch (autoprod)

Bantam Lyons est un groupe de rock constitué de 4 jeunes barbus bretons. Au tout début Loic Le Cam, chanteur guitariste et Maëlan Carquet, bassiste . Amis de lycée, ils fondent ce groupe pour la musique d’un court métrage qui ne verra jamais le jour. A notre grand bonheur, ils ont persisté et on invité Nicolas Varea au clavier et Samuel Rolland à la batterie. D’après une interview dans Ouest France, Loic Le Cam confie que le nom de Bantam Lyons vient d’un roman de James Joyce, Dubliners. Bantam Lyons n’étant qu’un personnage secondaire de ce roman ; le voici maintenant au premier plan !

Des influences, ces quatre amigos en ont de bonnes. Dès les premières notes on pense à Radiohead, parfois même Archive et surtout The Cure, bref du bon rock anglais fait par de bons français : mais leur défaut est là aussi, ils n’apportent rien de nouveau dans le monde musical, c’est du déjà vu, mais qui reste néanmoins totalement agréable à écouter. La musique est bouillonnante et harmonieuse, à celle-ci s’ajoute une voix qui résonne dans nos oreilles et se cogne contre les parois de notre tête. A la fois juste et entraînante et souvent triste et mélancolique, cette voix est un contraste entre bien être et nostalgie. Le titre Dawns présent dans les deux EP en est l’exemple parfait. La voix est bien présente et la musique est parfaitement énergique. Les guitares se déchaînent et la batterie donne le ton. Et encore cette voix émouvante qui transperce sans douleur nos corps.

Le déplacement en concert pour voir nos jeunes bretons en vaut la peine. Ils se produisent prochainement le 25 mai à Nantes au Stéréolux, pour les Indigènes avec entre autres Rodriguo Amarante et The Brian Jonestown Massacre. Ne nous cachons pas que cette programmation est prometteuse. On peut aussi les voir au Vauban le 29 mai à Brest ou encore le 30 au Sympathique bar de Rennes. Et surtout cet été au festival Visions.

En bref Bantam Lyons c’est vif, fougueux et enflammé tout en étant déchirant, poignant et touchant, du rock anglais breton.

 

1 Comment Join the Conversation →


  1. Happiness In Uppsala » 36e Rencontres Transmusicales de Rennes. 3 au 7 décembre 2014 – Nos Choix

    […] chouchous rennais, on les suit depuis maintenant un petit moment et on a vraiment hâte de voir vers quoi va les mener leur nouvelle route, entr’aperçue cet […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *