Avalon Emerson ‎– Whities 006 (Whities Records – 2016)

Ca commence avec « The Frontier » par une techno puissante, légèrement buggée et distordue, puis tout à coup des synthés kraftwerkien apparaissent et se mêlent aux rythmes technos: c’est assez inattendue, un peu bancal mais on aime ça. Ralf et Florian nous jouent une courte version synthapella a la fin du EP. Entre les deux, « 2000 Species of Cacti » a deux mérites: utiliser la forme plurielle latine du mot cactus et nous offrir une belle techno méditative et novatrice.

Ce très bon EP est la sixième sortie du label Whities Records, sous-label du très hype Young Turks qui héberge, entre autre, The XX et FKA Twigs. J’avais découvert le label a la fin de l’année dernière avec le fantastique EP de Reckonwrong, « Whities 005 ».

La encore on est en terrain techno, mais une techno extrêmement originale, progressive, organique, maximaliste, joueuse et très libre…

« Magical Journey » est une sorte de jazz-funk techno avec des gémissements rappelant le « Windowlicker » d’Aphex Twin (sans le cote malsain), des effets discos et nappes de synthétiseurs partants dans tous les sens: impossible de ne pas danser de manière ridicule en lançant les bras dans tous les sens en écoutant ça.

On se calme et retrouve un peu son sérieux avec « Radio Magic Tracks », un bel exemple d’électronique carnavalesque où l’humain prend le dessus sur la machine. « Tucked Away » clos la fête avec ce qui sonne comme la trompette trafiquée de Jon Hassel, jouée au bord de la mer (on entend même les mouettes).

Avalon Emerson ‎– Whities 006 (Whities Records – 2016)

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *