Agenda printanier popculturel de la semaine du 8 au 14 avril 2013

The Avengers, Joss Wheldon (2012)
The Avengers, Joss Wheldon (2012)

Lundi 8 avril

Bith of Joy au Nouveau Casino

BIRTHOF_8avril_affiche

Birth of Joy: Percussions sous pression, guitares brutes et claviers vintage saturés font de Birth of Joy une alchimie implacable. Influencé par le psyché, le blues et le rock’n’roll brûlant, le trio ramène aux anciens temps de MC5, des Doors ou Pink Floyd! Avec un batteur qui pourrait être le fils de Keith Moon, un clavieriste digne héritier de Ray Manzarek, et un chateur-guitariste déchaîné, ce groupe est voué à ressusciter le rock psyché de sixties. Avec plus de 150 concerts ces trois dernières années, Birth of Joy a prouvé qu’il fallait désormais compter avec leur vraie machine de guerre live. Suburban Record les signa d’ailleurs directement à la sortie d’un de leur concert. Ils jouèrent à guichet fermé à l’Eurosonic 2012, et furent invités par les rockeurs belges De Staat à tourner avec eux. Leur album ‘Life in Babalou’ sortira prochainement en France. Il est clair que cette année sera celle de Birth of Joy!

Erik Rug : Faut-il encore présenter Erik Rug ? Réputé pour ses sets mêlant soul, funk et electro, il est celui qui se cache derrière les fameuses soirées Waxgroove qui ont fait bouger le Rex Club, la Boule Noir puis le Nouveau Casino depuis six ans. L’ancien DJ du Rose Bonbon, club rock post punk du début des années 80 dans les sous sols de l’Olympia, collectionneur invétéré de vyniles et véritable encyclopédie vivante de la musique, s’est imposé comme un pilier des nuits parisiennes au fil de ses performances. Ce soir, il viendra les bras chargés d’une programmation de killer teintée de couleurs aux accents très sixties, où le rockabilly se frottera au freakbeat, au rocksteady, au rythm’n blues et au psych. De quoi vous passer l’envie de vous asseoir pendant quelques heures.

19h // Entrée Libre

Nouveau Casino
109, rue Oberkampf
75011 Paris
http://www.nouveaucasino.net/

Mardi 9 avril

Oren Ambarchi et Richar Pinhas à l’Espace B

Richard Pinhas (drone / france) soundcloud
Richard Pinhas est connu pour avoir fondé le groupe Heldon (groupe de rock et synthétiseur des années 70), Il sera en tournée au japon au mois de Mai avec Merzbow et The Ruins alone puis jouera le Sonar avec Pascal Comelade.

Oren Ambarchi (expérimental / touch music / australie) site internet
La pratique d’Oren Ambarchi (Australie, Touch Music) se façonne dans la suspension temporelle de la guitare et autour de la physicalité du rock, qui, ralentie, dénudée de ses ornementations, ne garde que le signal pur. Oren s’est produit l’année dernière au festival Présences Electroniques de l’INA-GRM au 104 et a joué avec Sunn o))), Jim’O Rourke, Keiji Haino et…Dave Grohl.

20h30 // 12€

Espace B
16, rue Barbanègre
75019 Paris
http://www.espaceb.net

Tall Ships au Point Éphémère 

Tall-Ships-web

Tall Ships (UK / Big Scary Monsters), à l’origine de Falmouth mais qui vit maintenant à Brighton, ont retenue l’attention de la blogosphère, presse écrite et radio chez nos amis Anglais. Couleur musicale vacillant entre math rock et pop angulaire, la comparaison est inévitable avec Battles et Minus the Bear mais aussi inspiré de Sigur Ros. En concert, Tall Ships fait preuve d’une habileté et d’une énergie surprenante, hypnotisant le public. Ils font partie des groupes les plus innovants et passionnants actuellement.
myspace.com/tallshipsfromfalmouth

Certains évoqueront les rivages californiens du freak folk et les volutes psychédéliques du gourou Devendra Banhart,Talisco (FR / Roy Music / Universal) s’en cogne comme de sa première chemise et répond qu’il n’existe de frontières que celles que l’on s’impose. Sa touche ? Un mélange de trip hop (dans la veine de Morcheeba et des productions du label anglais Ninja Tune), de pop et de folk songs, entre sons bruts et lézardes de Telecaster, et, de-ci de-là, percent les palmas et les clics.
taliscomusic.com

20h // 13-15€

Point Éphémère
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org/

Jacco Gardner à la Flèche d’Or

6141_event

« Agé d’à peine un quart de siècle, ce jeune Hollandais dégainait alors les popsongs psychédéliques d’un premier album qu’il a savamment intitulé Cabinet of Curiosity, et qui ressuscite avec une classe et un sens de l’écriture inouïs quelques beaux fantômes des sixties- Zombies, Syd Barrett, Turtles et Sagittarius en tête. » Les Inrockuptibles

Et nous on a dit ça ! 

19h30 // 14€

La Flèche d’Or
102 bis rue de Bagnolet
75020 Paris
http://www.flechedor.fr/

Mercredi 10 avril

Santa Cruz et Laetitia Sheriff au Point Éphémère 

Santa-Cruz-web1

Précurseurs de la nouvelle scène folk-rock, les musiciens haute-volée de Santa Cruz ( FR / Les Disques Normal) savent comme personne délivrer des chansons prenantes et prégnantes, que leurs atmosphères en soit solaire ou en clair-obscur. Du grand art, façonné de belle façon collective depuis 2002 avec cinq albums remarqués et salués par la presse. Après avoir accompagné Miossec et créé Director’s cut avec l’arrangeur Joseph Racaille et un ensemble symphonique, Santa Cruz revient en sextet avec un nouveau disque et set-live : Elvis in Acapulco. Un véritable diamant pop-folk, aux superbes facettes mélodiques, preuve s’il en est de tout le talent d’orfèvre du groupe.
santacruz.fr —  lastationservice.org

En 2001, Laetitia Shériff (FR) part seule sur la route avec sa guitare, sa basse et des poèmes de William Butler Yeats qu’elle a mis en musique. Elle fait alors les premières parties de Shannon Wright, Dominique A, Elysian fields et d’autres encore. C’est à cette période qu’elle rencontre les deux musiciens rennais, le batteur Gaël Desbois et le guitariste Olivier Mellano. Son premier album sort en 2004, salué par la critique et le public : Codification, suivi de Games Over en 2008. Elle enregistre actuellement son prochain album

20h // 13-15€

Point Éphémère
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org/

Vendredi 12 avril

Acid Arab: Omar Souleyman (live) + Crackboy + Asma & Guendiz à la Gaîté Lyrique

Omar Souleyman est un chanteur syrien originaire de Ras al-Ayn, ville frontalière du Nord-Est de la Syrie située à deux pas de la Turquie et de l’Irak. Il est spécialisé dans le dabke, genre musical festif qui mêle influences syriennes et kurdes et dont il est impossible de ne pas danser sur ses rythmes chaloupés et frénétiques. Il est accompagné de musiciens hors-pair qui s’illustrent par une dextérité effarante sur des versions modernes d’instruments traditionnels, comme les synthétiseurs orientaux et les luths électriques comme le saz ou le bouzouk.

Actif depuis près de vingt ans dans la scène musicale et avec plus de 500 cassettes et autres albums sortis dans sa Syrie natale, c’est grâce aux albums qu’il sort sur le label Sublime Frequencies à partir de 2006 qu’il connait la notoriété occidentale. Très vite, le public est conquis de Brooklyn à Berlin. Les dates s’enchainent et le crooner est invité par des festivals comme la Villette Sonique, le Sonar de Barcelone et Glastonbury en Angleterre. On compte parmi ses fans et collaborateurs des personnalités comme Björk, Caribou et Damon Albarn. Préparez vous pour un show explosif et inoubliable.

Le mystérieux Crackboy distille depuis quelques années sa musique électronique percutante, influencée en grande partie par les sonorités oldschool de la house de Chicago et de la musique rave d’outre-manche. Élaborée à force de boîtes à rythmes crasseuses, de samples patinés, de mélodies rugueuses et acidulées, la musique de Crackboy est aussi nerveuse qu’elle est stupéfiante. Sortis sur Get The Curse Music, I’m A Cliché, Tigersushi et Zone, ses disques se sont vite faits remarquer par les DJs mais et les amateurs de musique de club délurée.

Acid Arab est le projet de Hervé Carvalho et Guido Minisky, visant à concilier deux styles de musiques à danser: la house des clubs occidentaux et la musique orientale, qui s’est d’ores et déjà frottée à tous les styles de sons électroniques. Le pont est l’acid house, musique de ghettos aux sons saturés et à la richesse rythmique menant le danseur à la transe et répondant à merveille aux enregistrements bruts et crus qu’on entend en Afrique du Nord, en Turquie, au Moyen Orient. Au-delà des soirées et des dj-sets, le duo crée sa propre musique et a entraîné dans son sillage un groupe de producteurs de musique  dans leurs « Collections », une série de disques consacrés à cette tendance. Ce soir on fête la sortie de « Collections EP01 » sur le prestigieux label Versatile Records, un maxi sur lequel on retrouve Omar Souleyman remixé par Crackboy, le duo Acid Arab, mais aussi I:Cube et un groupe composé de Dj Gilb’r, Turzi, Judah Warsky et le joueur de oud kurde Adnan Mohamed

23h55 // 12-16€

La Gaîté Lyrique
3 bis, rue Papin
75003 Paris
http://www.gaite-lyrique.net/

Samedi 13 avril

Poni Hoax et Juveniles à la Ferme du Buisson

poni_hoax_site

Après quelques années sur les routes, State of war, le nouvel album de Poni Hoax sort le 25 mars… Soyez les premiers à le découvrir en live ! Décadent, engagé, sexy, dandy, crooner, rocker et même disco-punk… les qualificatifs ne manquent pas pour définir le groupe et c’est avec un plaisir non dissimulé que ses membres s’amusent à brouiller les pistes. Une chose est sûre : en concert, ce délicieux mélange prend tout son sens et nous plonge instantanément dans une nouvelle dimension du rock. « […] le premier extrait du disque à venir (de Poni Hoax), Life In A New Motion, est satiné et attachant, au point de faire penser à David Bowie, entre autres. Divine mise en bouche. » Magic rpm

Le trio Juveniles, nouveau chouchou du label Kitsuné, initie cet exercice de style avec une première partie dansante et spontanée, pour une soirée so pop : sortez vos habits de lumière et vos moustaches !

21h // 15€

La Ferme du Buisson
Scène nationale de Marne-la-Vallée
Allée de la Ferme
77186 Noisiel
http://www.lafermedubuisson.com/

Young Dreams et Holiday au Point Éphémère 

youngdreams099-web

Après avoir mis en ligne trois chansons sur leur page Facebook en novembre 2010, Matias Tellez et le reste de Young Dreams (NO / Modular Recording) sont vite apparus dans la presse et les blogs musicaux. Ces Norvégiens fusionnent du rock psyché et tropicaliste, des arrangements symphoniques et de la pop plus traditionnelle qui font penser aux classiques Brian Wilson et Phil Spector. Young Dreams adhère et répond aux définitions conventionnelles de la musique pop, donnant comme résultat quelque chose de rafraîchissant et unique, mais familier.

Giaky, Ale, Luca et Simone forment le groupe italien Holidays (IT / KIY Records). Leur premier album Young Love est sorti en 2012 chez KIY Records. Les 10 chansons dream pop baignées de reverb sonnent comme la BO d’un rêve ensoleillé aux allures de vacances, ne sont sans rappeler Wild Nothing, Beach Fossils ou même Real Estate.

20h // 14-16€

Point Éphémère
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org/

Dimanche 14 avril

Festival Clap Your Hands: Jay Jay Johansson au Café de la Danse

jayjaysmall

Musicien, chanteur et songwriter accompli, il sort son premier disque « Whiskey » en 1996. Grâce à sa chanson délicieusement désuète « So Tell The Girls That I Am Back In Town », Jay-Jay, se présentant comme une sorte d’anti-héros romantique, devient immédiatement le coup de cœur du public français.  Seize ans et 9 albums après (Tattoo, Poison, Antenna, Self-Portrait…) sa musique est aussi ensorcelante que jamais.
http://jayjayjohanson.tumblr.com/

Projection exclusive du moyen-métrage « Summer » (Réal. Valérie Toumayan / I LOVE SWEDEN) dédié à l’artiste suédoise Linnea Olsson, qui a joué l’année dernière au Café de la Danse lors du Festival Clap Your Hands.

19h // 25-27€

Café de la Danse
5, passage Louis-Philippe
75011 Paris
http://www.cafedeladanse.com

 

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *