Agenda culture pop de la semaine du 18 février au 24 février 2013

vie-aquatique-2004-03-g
The Life Aquatic, Wes Anderson (2004)

Lundi 18 février

Fireworks : Darkstar et Stubborn Heart au Nouveau Casino

4187_event

La première édition accueillait SBTRKT, Tune Yards, First Aid Kit, Nzca/Lines, Youth Lagoon, Real Estate, Kode9… pour dix jours de festival à guichet fermé! Défricheur des nouvelles tendances musicales – rock flamboyant, folk radieux, électronique étincelante – FIREWORKS! redéfinit les codes en inventant un évènement moderne illustrant l’avant-garde musicale internationale.

Darkstar

Stubborn Heart

19h30 // 16.70€

Nouveau Casino
109, rue Oberkampf
75011 Paris
http://www.nouveaucasino.net

Françoiz Breut et Don Niño au Café de la Danse

image-promo-300_FB20121

La musique de Françoiz Breut vient des profondeurs. De quelque chose qui sommeillait en nous. Une part de l’enfance, un bout d’âge adulte. Tout cela tourne comme une ancienne ritournelle soudée à nos pas. Une vie antérieure teintée de modernité. C’est cet alliage de notes électroniques et de phrases synthétiques qui roulent en boucle, comme des vagues à l’âme, qui parfume d’odeurs oubliées nos mémoires. Il y a quelque chose de Proustien chez Françoiz Breut, une mélancolie, le chant d’une sirène, quelque chose de marin, une note salée déposé sur la joue. Du grain blanc sur la peau. http://www.francoizbreut.be/

Don Niño ouvre une fois encore une brèche dans le tumulte de la musique Folk ; Pétri de la mémoire de ses terres natales aux langues mystérieuses (ex URSS, Allemagne, USA …), de l’amour de la musique, des râgas indiens à l’indie-rock, il livre aujourd’hui, sur ce quatrième album solo, onze images protéiformes de ces limbes ardentes. « In the Backyard of Your Mind » à été réalisé avec son ami romancier et musicien, Luke Sutherland (Long Fin Killie, Mogwai, Bows) et inclu les collaborations des autres membres de NLF3 et de Lori Chun Berg (Berg Sans Nipple, Herman Düne). À classer dans votre discothèque entre Grizzly Bear, Smog et Connan Mockasin.

19h30 // 15-18€

Café de la Danse
5, passage Louis-Philippe
75011 Paris
http://www.cafedeladanse.com/

Mardi 19 février

Fireworks ! : Fidlar et Childhood au Point Éphémère

fidlar-web

Oui, en cette nouvelle année n’a pas besoin d’un bon coup de pied au popotin, d’une claque acide dans la gueule, d’un petit rouage de coups sur les membres trop mous, histoire de se remettre les synapses en selle et les humeurs au beau fixe ? Fidlar (US / WICHITA / PIAS) est l’acronyme de “fuck it, dog, life’s a risk“, Fidlar sont quatre jeunes loups cool de L.A., Fidlar a été nommé “the best punk band” de la capitale californienne du bruit par le L.A. Weekly. Et Fidlar fait des chansons crasses et des tubes rouillés, des morceaux qui vont vite et des rushes qui secouent les corps, du punk qui prend de des drogues dures et boit trop de bières pas chères (Cheap Beer, parfait), du blues qui traine dans la boue et l’huile de moteur, des petites bombes mélodiques qui éructe leurs paroles cinglées –et qui, au final, fait beaucoup, beaucoup de bien. Album à venir en 2013 chez Wichita : protège-tibias hautement recommandés.

20h // 15-17€

Le Point Éphémère.
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org

Mercredi 20 février

En attendant les femmes s’en mèlent : Taken By Trees et EDH

takenbytrees3-web

Taken by Trees (SUE / Secretly Canadian) est l’idée originale de Victoria Bergsman. L’ancienne leader des Concretes a durement travaillé sur un nouvel album influencé par un séjour à Hawaii et une histoire d’amour. Sa voix hors du commun lui a bien servi, avec deux albums emportant de bonnes critiques et aussi des collaborations avec Peter Bjorn & John et les rêveurs Korallreven et Dan Lissvik du groupe Studio.Pour cette chanteuse suédoise, chaque album est un moyen de tester les limites de l’exploration Open Fields a été enregistré en 6 jours seulement et East of Eden a grandi après un voyage au Pakistan. La créativité de Victoria fait de Taken By Trees un projet simple alimenté par sa sensibilité pop.

takenbytreesofficial.tumblr.com/

Après plusieurs années passées en Allemagne, puis à New York, Emmanuelle de Héricourt (alias EDH) (FR / Lentonia records) s’installe à Paris en 2003 et sort son premier album Morgen. En 2006, elle co-écrit avec le musicien français Hypo, l’album The Correct Use Of Pets. 
Repérée par le rappeur américain Subtitle, EDH compile sa production new-yorkaise sous le titre The New York Tracks et donne ainsi naissance à son album le plus sombre à ce jour. Son nouvel album Yaviz marque une étape importante dans son parcours, elle revient cette fois avec des sons plus radicaux, contrebalancés par une maîtrise mélodique imparable. Les morceaux qui composent ce qui pourrait s’apparenter à un « cabinet de curiosités », sont autant de tubes potentiels arrachés à des synthétiseurs parfois à fleur de peau et à de solides lignes de basse. L’étrangeté n’est ici jamais gratuite et sert un travail rythmique mis en avant et une voix toujours plus cristalline et maîtrisée.
myspace.com/emmanuelledehericourt

20h // 13-15€

Le Point Éphémère.
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org

Concert BS :  Cleo T, Redeye, Collectif Astéréotypie et Shoefiti au Divan du Monde

20fev_divan10_14

Cleo T : Les plus grands sont sous le charme: John Parish les a enregistré et Robert Wyatt leur a écrit une prose énigmatique. Un cabinet de l’étrange fait de bric et de broc, de bruit et de fureur. La demoiselle Cleo et ses marchands de sable aux mains d’argent nous ouvrent leur boîte à secrets, à coup de valses désarticulées et de ritournelles mélancoliques.

Redeye : Les grands espaces, les vertes prairies et le sourire de gens dont la sublime mélancolie irradie l’âme. Telle est l’image qui vient à l’esprit à l’écoute de End of the Season (sorti le 21 Janvier 2013). A la recherche de l’essence même de sa création, Redeye est reparti aux sources de son inspiration, la folk américaine, en la poussant au-delà de ses frontières. Redeye décide de cheminer sur ses routes à lui, celles qui l’ont mené en 2008 à sortir le premier albun « ThisIsRedEye » (T-Rec/AntiCraft), suivi de près par deux EP Run Away et Be The One, prélude à ce nouvel album mixé à Chicago par Neil Strauch (Bonnie ‘Prince’ Billie, Ezra Furman ou Gomez).

Collectif Astéréotypie : Astéréotypie est un projet éducatif et artistique de « spoken word » impliquant de jeunes autistes accueillis dans un Institut Médico-Educatif. Ils évoquent leur univers, leurs craintes dans des poèmes exprimés sur un ton décalé, aux qualités esthétiques indéniables. Les textes sont déclamés sur un fond sonore aux influences morriconiennes entre une musique de chambre et un post rock acoustique.

Shoefiti : En marge de ses groupes (Vostok, Four Black Taxis), Henri ‘HenZ’ d’Armancourt développe son projet le plus personnel: Shoefiti. En collaboration avec ses amis musiciens, il compose une musique tantôt folk, tantôt rock, toujours marquée par le son indie nineties et donne à entendre des récits nostalgiques pré-instagram, où la frontière entre adolescence et vie adulte est encore floue, des contes de clochards philosophes ou encore des constats amers sur le monde mais non dénués d’un espoir bouillonnant et rageur.

19h // 10€

Divan du Monde
75, rue des Martyrs
75018 Paris

Jeudi 21 février

 

 

Vendredi 22 février

Fireworks : Crane Angels et Doldrums au Point Éphémère

craneangels-web

Le Bordeaux des Crane Angels ( Fr / Animal Factory) est une île à mi-chemin entre la Californie des Beach Boys et le Londres du shoegaze. Venus de groupes et d’aventures variés, ces dix jeunes gens tiennent à la fois de la chorale indie et du groupe noisy, du délire candide et de la machinerie subversive. Salué par la presse comme une sorte de comète hippie et spontanéiste particulièrement salutaire, Le Sylphide de Brighton, premier album des Crane, se nourrissait d’anciennes compositions, à la genèse acoustique et vocale.
craneangels.bandcamp.com/

Doldrums (FR) est le projet de l’artiste canadien Eric Woodhead. Issu de la génération qui a connu la vie avant l’Internet, la musique de Doldrums traite de la disparition de l’individualité dans une société de moins en moins altruiste. Sa voix androgyne, proche de l’état de panique, flotte dans une mer faite d’échantillons, de voix désincarnées et de percussions tribales. À mi-chemin entre le pétage de plombs électro-hallucinogène et la nostalgie langoureuse, ses chansons élèvent les mélodies pop classiques à un tout autre niveau. http://www.myspace.com/doldrumstoronto

20h // 14-16€

Le Point Éphémère.
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org

Samedi 23 février

Fabulous Diamonds et Cankun à l’Espace B

Fabulous Diamonds (chapter music / australie) myspace
Le groupe originaire de Melbourne est composé de Nisa Venerosa et Jarrod Zlatic. Il utilise sax, orgue électronique, claviers et synthétiseurs, dont il travaille méticuleusement le son. Elle martèle le rythme et envoute chaque chanson de sa voix sobre et éthérée. A eux deux, ils composent une musique avant gardiste hypnotique unique, viscérale, sensuelle et psychédélique déguisée sous de faux airs de pop minimaliste. Ils … donneront une (trop rare) série de concerts en Europe cet hiver pour promouvoir leur sublime 3ème album « Commercial Music » fraîchement sorti.

Cankun (notnotfun / france) soundcloud
Tout juste deux années après sa création, 2 cassettes parues chez Not Not Fun (Jaguar Dance & Isalo Waterfall) et un album cd sorti l’an dernier sur Hands in the Dark (Ethiopian Dreams), Cankun fera de nouveau scintiller votre printemps avec son 1er LP : CULTURE OF PINK. Guitares hawaiiennes, explorations exotiques et nostalgiques, la musique de Vincent Caylet n’aura jamais été aussi dansante que sur ce disque où s’entremêlent des savants assemblages psyche-funky-pop, des harmonies diffuses, textures ambientes et même réminiscences reggae. Tel un architecte, Cankun assemble riffs de guitare lumineux, murmure en guise de chant, rythmiques répétitives et synthe lo-fi pour un résultat paisible en surface mais infiniment riche, dansant, complexe et décomplexé.

20h30 // 6-9€

L’Espace B
16, rue Barbanègre
75019 Paris
http://espaceb.net

Dimanche 24 février

Fireworks : Esben And The Witch et Thought Forms au Point Éphémère

EATW-web

Esben and the Witch (UK / Matador) constitue un trio, Rachel Davies, Thomas Fisher et Daniel Copeman, formé en 2008. Ils en ont mis du temps à trouver leur propre son, que ce soit séparément ou ensemble. Mais au bout du compte, ils sortent leur premier single Lucia en février 2010, qui s’apparente a des murmures et un son unique qui caractérise bien aujourd’hui leur groupe. Pour leur second album, Wash the Sins not only the face, le trio est entré dans un processus de composition spécifique pour ensuite enregistrer en studio en ayant une idée bien précise. Dans leur approche de l’écriture, le trio s’inspire de différents personnages dont T.S Eliot et Sylvia Plath, du travail de Vladimir Nabokov, Philip Pullman et Salvador Dali mais également du mouvement surréaliste. Cet album reste dans le même esprit que le précèdent Violet Cries, avec les mêmes sonorités, rempli de mystères et d’endroits où on aimerait se rendre. esbenandthewitch.co.uk/

Le trio de Thought forms (UK/ Invada Records) à déjà réussi à imposer son style et à créer un son unique. De part leur participation à de nombreux festivals (All Tomorrow’s Parties, I’ll be your mirror) qui leur à permis d’obtenir le soutien des Américains durant leur tournée avec Portishead en 2011. Ils ont créé un lien fort avec d’autres artistes anglais (Geoff Barrow’s beak, Ghost Mountain…) ainsi qu’avec l’un des membre de Portishead, Jim Barr qui a produit leur dernier album. Charlie Romjin explique que la participation de Barr à cet album était vital, « il a complétement compris notre univers et vers quoi nous souhaitons nous diriger ».
thoughtformsband.blogspot.fr/

20h // 17-20€

Le Point Éphémère.
200 quai de Valmy
75010 Paris
http://www.pointephemere.org

Le blind test d’Happiness in Uppsala au Planète Mars

Si pour vous le dimanche soir rime avec cinéma en salles ou sur canapé, Happiness In Uppsala propose aux couch potatoes que vous êtes une alternative musicale: un blind test consacré aux films, séries et émissions de TV! La règle est simple: vous devez, seul ou en équipe de deviner le titre du film/série/émission dans lequel (laquelle) le morceau apparaît et, selon les cas, le titre du morceaux, l’interprète et le compositeur! Deux rounds de 30 titres pour tester vos connaissances musicales et cinéphilques et gagner champagne et shots !

20h // Entrée Libre

Planète Mars
21 rue Keller
75011 Paris

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *